Les Médiaterre, un accompagnement terrain que la Ville ne peut pas toujours mener !

Publié le par Les Médiaterre

photo-jean-luc.JPG Jean-Luc Rotureau

Maire adjoint de la Ville d’Angers, Délégué à l’urbanisme, au droit des sols et au logement

 

 


La Ville d’Angers a tout de suite adhéré aux Médiaterre, pourquoi ?

 

La Ville d’Angers mène une politique de développement durable depuis plus de 10 ans et nous pensons que cette politique doit être accompagnée d’une prise de conscience et d’une participation des citoyens angevins. Les Médiaterre vont entièrement dans ce sens !

 

Comment ce projet s’inscrit-il dans la politique publique de la Ville ?

L’habitat est un axe fort de notre travail : nous voulons construire des logements moins énergétivores et en même temps, agir sur les pratiques de consommation d’énergie à l’intérieur des habitations. Dans le développement durable, on oublie trop souvent l’aspect social... En aidant des familles modestes à moins dépenser et à gérer leur budget énergétique, les Médiaterre agissent sur ces deux volets, environnemental et social.

Les changements de comportements ne peuvent pas venir uniquement d’en haut, des politiques. Pour que notre politique de développement durable fonctionne, cela demande beaucoup d’accompagnement. Sur l’adoption des éco-gestes, les Médiaterre remplissent cette fonction d’accompagnement terrain que la Ville ne peut pas toujours remplir.

Nous pensons aussi à l’impact que ce projet peut avoir sur les jeunes Médiaterre : il s’agit à la fois d’une façon de faciliter leur future insertion professionnelle, mais surtout de leur offrir une ouverture sur la société et sur le monde.

 

Quel avenir pour Les Médiaterre à Angers?

Les Médiaterre nous ont déjà donné une multitude d’idées en termes d’accompagnement des politiques publiques dans d’autres domaines (jeunesse, personnes âgées...). Sur le projet lui-même, nous en sommes encore au tout début. Par la suite, il faudra l’évaluer, et en fonction des conclusions, on pourra imaginer son extension à d’autres quartiers. 

Publié dans Le regard de

Commenter cet article