Il faut trouver une articulation entre solidarité et écologie !

Publié le par Les Médiaterre

 

visite Médiaterre 280410

Extraits des propos de Valérie Létard, Secrétaire d’Etat au Développement Durable, lors de sa visite chez Mr et Mme Kéroulé à Saint-Herblain le 28 avril.

 

"Aujourd’hui, un des grand axes de l’environnement, c’est essayer de donner corps au pilier social du Grenelle : il faut trouver une articulation entre solidarité et écologie !

Là, avec les Médiaterre, avec ces jeunes en service civique qui accompagnent 200 familles en France, on en a un exemple concret. On voit comment, tout en essayant d’améliorer la protection de l’environnement en adoptant des comportements écologiques, on a un impact  sur le pouvoir d’achat et donc une réduction de ces difficultés sociales. On permet à des ménages modestes d’avoir plus de pouvoir d’achat, une meilleure qualité de vie et en plus d’être plus respectueux de l’environnement !

Si on donne quelques conseils à une famille en une heure et en une seule fois, il y a de grandes chances que la moitié des choses soient oubliées et qu’on ne sache pas les mettre en pratique. Les Médiaterre, c’est venir accompagner des familles dans la durée, prendre le temps de leur montrer comment ça va leur être utile pour faire évoluer la situation dans leur vie quotidienne... il faut ce travail dans la durée.

Dans le Grenelle de l’environnement, on met en place un plan pour rénover les logements sociaux d’un point de vue thermique, un plan pour aider les ménages à rénover leurs logements... Mais quand on voit aussi, sur l’électricité par exemple, que sans travaux on peut gagner 40% sur une facture simplement en adoptant des éco gestes, on se dit qu’il faut combiner les deux!  Si on combine les aides de l’Etat avec un accompagnement au changement de comportement pour tous les ménages, dans les quartiers ANRU, dans les quartiers de logement HLM... on peut nettement réduire le budget énergie qui, bien souvent, vient grever le budget des familles." 

 

Publié dans Le regard de

Commenter cet article