« Les Médiaterre, une initiative extrêmement utile aux bailleurs »

Publié le par Les Médiaterre

photo-VV.jpg Véronique Velez, Conseillère technique Management – RH de l’Union Sociale pour l'Habitat

 

Quel est l'intérêt pour un bailleur social de développer ce projet dans ses résidences?

Les bailleurs ont des objectifs liés au Grenelle de l’environnement qui sont très élevés : notamment produire dans les deux ans à venir des logements « basse consommation » et rénover thermiquement 800 000 logements. Ils se rendent compte que ces objectifs techniques ne seront atteints que quand les habitants modifieront eux aussi leurs habitudes d’habiter et de consommer dans les logements. Toutes les initiatives qui, comme Les Médiaterre, visent à faire de la pédagogie auprès des habitants, sont extrêmement utiles aux bailleurs !

En quoi est-il intéressant que ces missions d'accompagnement soient réalisées par des jeunes en service civique donc non professionnels?

Les bailleurs sont très sollicités, très occupés. Avoir des personnes extérieures comme les volontaires sont une vraie ressource humaine immédiate et intéressante. Par ailleurs, le discours porté par les jeunes est bien reçu des habitants car il est perçu comme neutre et désintéressé. Mais attention, Les Médiaterre ne sont pas une ressource qui « marche » toute seule. Ce projet demande aussi au bailleur un investissement et un accompagnement dans la durée. Cet investissement vaut le coup car la multiplicité des acteurs impliqués dans ce type de projet (associations, collectivités, bailleurs…) ne peut que renforcer la cohésion urbaine et le lien social !

Quelle forme prendra le soutien et l'implication de l'USH dans le projet?

L’implication de l’USH pour l’année 2 des Médiaterre se fera sur plusieurs niveaux : notre objectif est de faire connaître le dispositif aux bailleurs et de déployer le dispositif à un échelon supérieur, au niveau géographique et au niveau du nombre de bailleurs impliqués ! Nous allons aussi proposer dans la phase de démarrage une formation pour initier les jeunes aux problématiques de l’habitat social. Enfin, nous procèderons tous les 6 mois à un bilan des actions conduites, pour repérer et diffuser les bonnes pratiques, notamment pour "recruter" les familles, et pour travailler en lien avec le personnel de proximité, puis fin 2011 nous réfléchirons à la manière de pérenniser les enseignements des Médiaterre après leur passage.

 

Publié dans Le regard de

Commenter cet article