La Tribune de la Fondation Bouygues Immobilier sur le projet "les Médiaterre"

Publié le par Les Médiaterre

" Opération Médiaterre : un franc succès "

 

Image 3 Aider les foyers modestes à réduire leurs factures d’eau et d’électricité tout en les sensibilisant au respect de l’environnement : telles sont les missions assignées aux volontaires du projet Médiaterre, porté par l’association Unis Cité, en partenariat avec la Fondation Bouygues Immobilier sur cinq villes en France.


Faire rimer économies avec écologie : un argument qui a convaincu 1 463 familles modestes de suivre le projet Médiaterre. Après une première année pilote, le bilan des actions menées en 2010 – 2011 est positif : 97 %  des foyers accompagnés se disent satisfaits et 96 % estiment que le projet a répondu à leurs attentes.

 

Un plébiscite pour cette opération menée dans 53 quartiers populaires, soutenue par de nombreux partenaires comme la Fondation Bouygues Immobilier, les bailleurs sociaux, les collectivités locales et le dynamisme des 338 jeunes effectuant leur service civique à Unis Cité.

 

Formés eux-mêmes au développement durable, ces volontaires âgés de 18 à 25 ans entrent en contact avec les familles et leur proposent de réduire leur facture d’eau et d’électricité en choisissant quelques-uns des 16 éco -gestes les mieux adaptés à leur quotidien. Durant plusieurs mois, ces « chasseurs de gaspillages » aident petits et grands à adopter de nouveaux comportements : couper la veille des appareils électriques, réduire la température du logement et utiliser des ampoules basse consommation, c’est réduire de 133 euros en moyenne, par an, la facture énergétique. Autre source d’économie : l’eau. Une famille qui ferme le robinet lors du brossage de dents, privilégie la douche plutôt que le bain, utilise des équipements de réduction d’eau et ne jette pas de produits chimiques dans l’évier, réduit sa consommation d’environ 3 000 litres par mois. Soit un gain potentiel de 9 euros, par mois, par foyer. Des économies appréciées par les familles et profitables à la planète.

 

Favoriser l’approche ludique et tisser du lien social

Julie Delfortrie, coordinatrice de l’équipe Médiaterre à Lille Métropole

« Comme le porte-à-porte a ses limites, les équipes ont fait preuve d’imagination pour entrer en contact avec les habitants en proposant des stands et des ateliers ludiques au pied des immeubles, des goûters partagés entre voisins. Il faut d’abord gagner la confiance des familles par des actions collectives avant de pénétrer dans les foyers pour un accompagnement individualisé ».


De la théorie à l’expérience de terrain

Marie, 25 ans, diplômée d’un Master 2 en Ecologie humaine, Bordeaux

« Après l’obtention de mon diplôme, j’ai choisi d’être volontaire Médiaterre pour avoir une expérience pratique. J’ai pris conscience que les éco-gestes les plus faciles à adopter pour les familles modestes sont ceux qui ont un impact économique visible. Il faut d’abord les aider à réduire leur facture énergétique pour pouvoir ensuite les sensibiliser au respect de l’environnement ».

 

Une expérience pilote au cœur d’un immeuble Bouygues Immobilier

Alban Chabreyrie, Directeur programmes immobiliers, Bouygues Immobilier, Marseille

« Dès septembre 2011, nous mettons à disposition de Médiaterre un local en rez-de-chaussée de notre nouvel immeuble « Les toits de Jade », qui compte 58 logements sociaux et 82 en accession. Les volontaires pourront aider les occupants qui le souhaitent à acquérir les éco-gestes.  Cette opération sera ensuite étendue à huit autres immeubles neufs qui seront livrés d’ici début 2013 ».


 

Commenter cet article