Faciliter le geste de tri pour tous les publics

Publié le par Les Médiaterre

Nicolas-Paris.png Nicolas Paris,

Responsable national de la communication locale d’Eco-Emballages

 

Pourquoi Eco-Emballages a souhaité s’associer aux Médiaterre ? Quelles formes prend ce soutien ?

Pour informer et sensibiliser les habitants au geste de tri, rien ne vaut la communication de proximité. Ainsi Eco-Emballages forme tous les ans des Ambassadeurs du tri pour qu’ils puissent aller au contact direct des habitants. Leur mission : rappeler les enjeux du recyclage, les consignes de tri et les inciter à trier plus et mieux.  Leurs actions sont très efficaces et à plusieurs titres : d’une part, les habitants sont après leur visite plus vigilants et mobilisés, d’autre part, les Ambassadeurs du tri participent à créer du lien social dans les immeubles. Nous sommes également partenaire de l’association Voisins Solidaires avec qui nous avons lancé fin 2009 le programme Eco-Voisin.

Les Médiaterre s’inscrivent dans la lignée de ces actions et ajoutent une dimension sociale. Il était important pour nous de soutenir financièrement le projet au niveau national et d’apporter aux jeunes Mediaterre notre expertise en matière de tri. Nous avons ainsi organisé des formations pour les Médiaterre et des visites de centres de tri. Ces visites sont en effet cruciales pour comprendre la dimension collective voire industrielle du tri ! Nous offrons aussi aux familles accompagnées des outils qui peuvent les aider à mieux trier (sacs cabas, disques aimantés de consignes de tri qui s’appose facilement sur le frigo, une mini BD* racontant le tri dans un immeuble) 


Quels sont les enjeux spécifiques des quartiers populaires ciblés par Médiaterre ?

Nous avons un objectif ambitieux de taux de recyclage qui est inscrit d’ailleurs dans le Grenelle de l’environnement ; mais pour l’atteindre, il faut que tout le monde puisse trier et mieux trier! L’habitat collectif est une priorité parce c’est un des lieux clés où les taux de recyclage peuvent être améliorés. Mais ce programme va aussi permettre de créer du lien social autour des questions environnementales.


Le programme sera déployé au plan national à partir d’octobre 2010, quel sera le rôle d’Eco-Emballages dans cette montée en puissance ?

Nous étudierons la manière dont on peut continuer à soutenir ces initiatives à l’issue du bilan qui sera fait à la fin de la première vague. En tout cas, nous sommes fiers d’avoir pu à ce stade être associé à un projet qui répond à la fois à un enjeu social et environnemental.

 

·      BD, le recyclage tout le monde s’y met, F. Margerin

 

Publié dans Interviews

Commenter cet article