Etre un Médiaterre, c’est bien plus que distribuer un flyer sur les éco-gestes !!

Publié le par Les Médiaterre

Témoignage de Damien Wawrzyniak, 21 ans, volontaire Médiaterre à Lens

Damien

Avant de connaître Les Médiaterre, pour moi, l’écologie ce n’était pas vraiment important. Mais depuis qu’on a commencé, j’ai compris tout l’enjeu ! L’enjeu écologique d’abord, parce que l’adoption des éco gestes, c’est vraiment la base du projet. La dimension économique est essentielle aussi : grâce à nous, les personnes qu’on accompagne vont faire des économies réelles. Comme on intervient dans des quartiers en renouvellement urbain où les habitants cherchent à réduire leurs factures, c’est encore plus important ! Et puis c’est un projet que tu ne peux pas mener à bien si tu ne réussis pas à créer des relations de confiance : c’est avant tout de l’humain!

A Lens, pour faire adhérer les familles au projet, on a mis en place des ateliers thématiques (bar à eau, éco-malette...) et on a pris confiance dès qu’on a senti que les gens commençaient à être intéressés ! On a aussi mis des affiches dans tous les immeubles, grâce au soutien de Pas de Calais Habitat. Les associations de quartier, les villes de Lens et d'Avion, Habitat et Développement et des entreprises comme Veolia nous ont aidés : ils nous ont ouvert des portes, formés, prêté du matériel... Avec les familles, on prévoit d’aller bientôt visiter un centre de tri et un centre d’épuration pour leur montrer de manière concrète l’impact des gestes qu’ils auront adoptés. Nous aussi, les volontaires, on a adopté ces gestes. Chez moi, mes parents ont vu à quel point je m’impliquais dans ce projet et ils s’y sont mis!

Etre un Médiaterre, c’est rencontrer les gens et les sensibiliser à un enjeu de société majeur. On a le contact humain plus la finalité ! On fait beaucoup plus que distribuer un flyer sur les éco gestes !

Publié dans Sur le terrain

Commenter cet article